5 février 2010

Sweet Jesus : Albino Ballerina EP



Albino Ballerina de Sweet Jesus

Sortie : 1992
Produit par John Rivers
Label : Chapter 22

Sweet Jesus est avant tout un groupe sexy, très glam, sirupeux et un peu psychédélique. Le magnifique morceau d'ouverture "Albino Ballerina", probablement la meilleure chanson de ce groupe éphémère, est un concentré de saturations à faire tourner les têtes, où vient s'immiscer une voix maniérée et magique. Tout de suite, on s'envole dans un univers tout en étoiles et en strass.La musique de Sweet Jesus se pavane et s'enjolive d'atouts clinquants (rythme dansant et tourbillonnant, saturations frénétiques, voix haut perchée etc....) mais jamais elle ne flirte l'emphase pompeuse. Une réelle dynamique s'instaure, classe et clinquante, mais avec un certain charme lorsqu'elle sert des chansons superbement écrites comme le titre "Baby loves me", dont il existe deux versions (l’intro à la basse de la version originale fait étrangement penser à « I am one » des Smashing Pumpkins !). On distingue tout de même toujours une tendance pour l'impertinence et l'audace qui habille bien ces petites bombes soniques. Leur fâcheuse tendance à en faire des tonnes mais jamais inutilement, ajoute des dimensions à leurs morceaux, vite rangées au statut de mini-tubes provocateurs et glam au possible.
Par-dessus les guitares saturées et ce tempo à cent à l’heure, le chant de Ben Bentley s’élève dans les aigus, avec ce petit hoquet inimitable, à écouter et à écouter encore, sans jamais s’en lasser. Pas étonnant du coup que « Albino Ballerina » fut considéré par Mark Radcliff du magasine New Musical Express comme son single de l’année 1992. Rien que ça !

Aucun commentaire: