27 octobre 2011

Fiche artiste de Nature Things



Nature Things




Le groupe, originaire de Blackpool en Angleterre, propose une première mouture en septembre 1989 avec Christine (voix), Damien (guitare), Simon Thompson (basse) et Gavin Walsh (batterie). Les premiers temps servent à faire les ajustements. Très vite Christine est remplacée par Brian Hargreaves lui-même remplacé par Craig Fosberry.
Avec le beau-frère de Simon, Paul Wright (DJ au Frim Fram Club), qui s’occupera du management, le groupe enregistre une démo et joue quelques concerts avant que Damien ne quitte le groupe, juste avant une apparition au Winter Gardens (en première partie des Mock Turtles). Il leur faut donc remplacer rapidement leur guitariste : ce sera Colin Archer. Ils joueront ensemble au Jenks Bar.
C’est le label Action Records qui leur propose un partenariat. Le week-end du 26 et 27 mai, ils enregistrent une démo au Epic Head Studio’s à Sheffield. Ils enchainent ensuite avec leur premier voyage à Londres, pour accompagner Bitch Magnet au célèbre Camden Falcon. Malheureusement Bitch Magnet annule au dernier moment et sera remplacé au pied levé par Senseless Things, groupe typique du mouvement Camden Lursh, noise et punk. Ensuite, ils s’en vont à Liverpool pour jouer au festival Earthbeat 90, juste avant The Boo Radleys. C’est le début d’une association avec The Boo Radleys, qui est également sur le catalogue de Action Records.
Alors qu’ils supportaient le groupe Jerks au Oldham, le public comprenait notamment les membres de Inspiral Carpets, venus voir leurs amis (on fait pire comme ex-roadies).
Lee Threlfall est recruté à la guitare afin de permettre à Craig de se concentrer sur le chant. Peu de temps après, Gavin part et c’est Karl Gregory qui le remplace à la batterie. Avec un son lourd, chargé de guitares noisy, le groupe embarque pour son premier tour : The Psychic Pig Tour avec The Darkside, Slowdive, Midway Still, Blur, The Boo Radleys, Lush, Gallon Drunk. Un accident de van sur le chemin du retour manque d’achever leur carrière. Mais ils s’en relèvent.
D’ailleurs, en mars 1991, ils enregistrent leur premier EP, au Out of the Blue Records à Manchester, produit par Adam Lesser. Ils tournent même un clip pour « Shy Me », destiné à être joué lors « This way out » sur TVS. La chanson passera en boucle sur Radio 1, notamment lors de l’émission de Mark Goodiers. Nature Things commence à être cité sur Melody Maker et apparait comme « Single of the week » sur le NME.
Ils enregistrent alors trois nouvelles chansons, « Jumping the gun », « Individual Me » et « Destiny », toujours dans les studios de Manchester. Le son se fait encore plus saturé, le chant plus léger et spatial, le rythme hypnotique. Ils récidivent avec une nouvelle fournée de chansons, « It wouldn’t hurt to ask », « Needle », « Paradise » et « How it feels », pour un deuxième single, mais que Action Records ne publiera finalement jamais, le groupe finissant par spliter.
En effet, par la suite le line-up ne cessera dès lors de changer et de changer encore. En octobre, c’est Simon qui est le premier à quitter le groupe, remplacé par Kev. Juste après c’est Bongo qui part, alors c’est Brian qui est recruté à la basse. Mais les choses ne fonctionnent pas. Leurs remplacements pour assurer les premières parties de Spiritualized et de Cranes sont nécessaires. Ce sont les ex-membres de Imaginary qui s’y collent.
Des concerts pour supporter Edsel Auctionner, Bleach ou PJ Harvey entre autres, leur permet d’attirer le label Dead Dead Good, mais les choses s’enveniment avec leur manager Paul. Le manager de Scorpio Arising est appelé au secours pour signer avec Dead Dead Good, mais les dirigeants ne veulent parler à personne d’autres que Paul. Personne ne veut faire le premier pas.
Mark commence à perdre patience et quitte le groupe pour se concentrer sur sa propre musique. Darren, ex-Cherrydales, le remplace à la guitare. Ils jouent ensemble en première partie des Telescopes mais le concert tourne au désastre, pas de retour et la corde de guitare de Darren lâche spontanément, obligeant le groupe à finir à quatre.
D’ailleurs, ils décident de rester ainsi jusqu’à leur tout dernier concert, en septembre 1992, au « Tasche », à Blackpool. Histoire de boucler la boucle.


Biographie originale sur Myspace

Aucun commentaire: