3 octobre 2010

Fiche artiste de Straitjacket Fits


Straitjacket Fits

Straitjacket Fits est originaire de Nouvelle-Zélande. Et aussitôt, pour l'amateur averti, cela déclenche une foule de souvenirs : la fameux Dunedin Sound, le label Flying Nun Records, The Clean, The Verlaines, The Bats, The Chills et tous ces groupes cultes.
Ce groupe, qui s'est formé en 1986 sur les cendres de The Double Happys après le décès tragique de Wayne Elsey, est avant tout eclipsé par son leader Sayne Carter, une forte tête. Mais c'est l'arrivée d'Andrew Brough qui va complètement changer la donne : lui, c'est le timide, l'amoureux de la pop, tout l'opposé de Sayne Carter en somme. A eux deux, ils seront les dépositaires du style de Straitjacket Fits, aux guitares abrasives et aux voix adoucies.
Un premier EP, "Life on one chord", sort en 1987, évidément sur le label Flying Nun, qui se classe dans le Top 50 néo-zélandais pendant près de dix semaines d'affilées ! La chanson "She speeds" devient un hymne.
Le groupe quitte ensuite Dunedin pour rejoindre la capitale Auckland. Le premier album sort en 1989, intitulé "Hail" et produit par Terry Moore (ex-Chills), ce qui permet de le défendre en Australie puis en Europe. A leur retour, fort de cette expérience et des influences shoegaze anglaises, un deuxième album, "Melt" parait l'année suivante, ce qui constituera le sommet de leur carrière.
Straitjacket Fits fait alors la première partie de My Bloody Valentine en Australie et de The La's aux Etats-Unis. Malheureusement, c'est là-bas que les tensions entre Sayne Carter et Andrew Brough deviennent insoutenables, entraînant la séparation du groupe et la multiplication des parutions parallèles, au sein de Dimmer ou de Bike.

Aucun commentaire: