4 juillet 2010

Fiche artiste de The Rosaries


The Rosaries

C’est de notoriété publique, et il serait vain de le nier, mais le mouvement shoegaze est resté marginal. Aujourd’hui peu de gens s’en souviennent. Un simple test suffit : à la question « citez des groupes shoegaze », la plupart des gens ne comprennent même pas l’intitulé. La plupart des formations du mouvement sont restées confidentielles. A un tel point qu’une mauvaise blague veut que si les uns et les autres ne se soutenaient pas lors des concerts, il n’y aurait personne dans la fosse !
Alors imaginez l’oubli dans lequel sont plongés les groupes qui parmi le mouvement shoegaze n’ont jamais été sur le devant de cette scène, signant un seul single, sur un label rare qui plus est, avant d’arrêter leur carrière, alors que celle-ci n’a jamais commencé !
C’est le cas du groupe The Rosaries, originaire de Coventry, formé de la divine chanteuse Laura Watkins, Sian Allen et Mark James. Ces derniers, actifs de 1988 à 1992 ont à peine eu le temps de faire un concert, d’avoir deux démos dans des fanzines (avec Fat Tulips ou Slowdive), un single (mais quel single !) sur le légendaire label Sarah Records, un titre (le superbe « Rainbow ») sur la compilation Sunday Sunny Smile de Sunday Records, et puis ce fut tout. Ensuite plus rien et l’oubli total.

2 commentaires:

Francky 01 a dit…

O.K, le mouvement shoegaze est resté marginal au niveau du grand public.
Mais c'est marrant de voir ces derniers temps, le nombre de groupes composés de membres n'étant pour la plupart même pas nés à cette époque et qui se réclame et font du shoegaze. On pourrait presque parler de scène néo shoegaze :

_ Surfer Blood ("Astro Coast")
_ Korine Conception ("Glow In Transparancy Aurora")
_ The Depreciation Guild ("Spirit Youth")
_ Wild Nothing ("Gemini").
Et aussi, dans une certaine mesure Tame Impala ("InnerSpeaker")....

Ce mouvement est un peu comme le Velvet Underground en son temps : Le succès n'est pas énorme mais l'influence, pour les futurs groupes/artistes, est immense.

A + +

Anonyme a dit…

C'est vrai que le mouvement shoegaze est quasi inconnu du grand public. Mais aujourd'hui, on assiste à son retour en force. Il est une influence visible dans de nombreux disques de 2009 ou de 2010 :
Wild Nothing ("Gemini") / The Depreciation Guild ("Spirit Youth") / Surfer Blood ("Astro Coast") / Blank Dogs ("Under And Under") / Cold Cave ("Love Comes Close") / The Pains Of Being Pure At Heart ("The Pains Of Being Pure At Heart") / Korine Conception ("Glow In Transparancy Aurora")....

Mais on ressent également l'influence du shoegaze sur les créations des groupes tels que :
Sigur Ros / Wooden Shjips / TV On The Radio / The Besnard Lakes ("Are The Dark Horse" en est fortement imprégné) / Best Coast / Tame Impala (avec son psyché "InnerSpeaker")....

A + +

Francky 01 du blog Muziks et Cultures