10 juillet 2009

Passion Fruit and Holy Bread : Jonah



Jonah de Passion Fruit and Holy Bread

Sortie : 1993
Produit par Steve Lovell
Label : Splendid


Premier single de ce groupe anglais qui n’a malheureusement fait qu’un passage éclair dans le monde du shoegaze.
Il faut dire qu’avec "Jonah was swallowed by a big fish" (quel titre !) et ses guitares funky et dignes de l’univers des boites de nuit, Passion Fruit and Holy Bread détone ! Mais cela est sans compter la voix superbe de Sam Hazeldine qui semble survoler la chanson avec une morgue et une douceur incroyable. Mine de rien, il y a une sacrée dose de magie dans l’univers dansant et rythmé du groupe.
Le deuxième morceau, « Arise », est beaucoup plus rock n’roll dans l’esprit et donc dans les guitares. C’est au milieu d’un brouhaha de guitares, que Sam fait l’étalage de sa superbe voix, d’abord engagée, savoureuse par moment, puis plus forcée et plus écorchée sur un final lâché tambour battant !
Mais c’est sur « Sky » que le groupe signe un pur chef-d’œuvre, de ceux que l’on a oublié, négligé, perdu qu’ils étaient au milieu de toutes les productions de l’époque. Basé sur un rythme entêtant et indolent, quelques guitares célestes font irruption, tout en faisant bien attention à ne pas perturber l’ambiance cool et groovy instaurée, qui glisse petit à petit vers le merveilleux à mesure que les chœurs se dédoublent et que les claviers rentrent en scène. Lorsque la chanson s’érode et se termine sur des samples de violons, quelques notes de piano, un nuage de saturations, avec pour arrière-fond toujours ce même rythme depuis le début, qui prend alors une autre consistance, on reste complètement béas, à regretter que cela doive prendre fin.

Aucun commentaire: