4 juillet 2009

Fiche artiste de Should



Should

Le label Words on Music est aussi méconnu que son catalogue (restreint cependant) est prestigieux : Coastal, The Meeting Places, Fiel Garvie, Lorna, For Against etc… Il s’est spécialisé dans l’indie pop et le shoegaze.
Une des premières signatures fut le groupe Should, dont il sortit le premier album en 1997, « Feed like fishes », même si celui-ci avait déjà sorti quelques singles auparavant.
En effet, formé dès 1988 par les deux frères Eric et Marc Ostermeier, le groupe originaire d’Austin (Texas), joue d’abord dans une veine pop, à l’aide de clavier, et sort quelques cassettes, sous le nom de Shift : d’abord un éponyme en 1989, puis « Intact » l’année d’après, « Gripping a Cup » et « Big Closed Eye », tout deux en 1992. L’arrivée de la chanteuse Tanya Maud va changer la donne et réorienter le style vers un mélange entre le shoegaze de Lilys et le slowcore de Opal. Shift signe alors sur le label texan « ND » et publie un mini-album de sept titres.
Après un single en 1997, toujours sur ND, Words on Music leur propose de sortir un premier album. Le groupe change de nom pour Should mais consèrve sa ligne-up d’origine. « Feed Like Fishes » reçoit un bon accueil dans la presse, et un autre single suit, intitulé « Five Forty Five » en 2000.
Mais Marc Ostermeier préfère se consacrer davantage à son autre projet, Motion Picture, se qui réduit les activités et les publications de Should. Fort heureusement, Word on Music a eu la bonne idée de rééditer les premiers maxis, agrémentés de quelques inédits circa 1995-96.

Aucun commentaire: