21 mai 2009

Windy and Carl : Drawing of Sound


Drawing of Sound de Windy & Carl

Sortie : 1996
Produit par Jay Kuehn
Label : Icon

En fait les chansons ne durent qu’une dizaine de minutes chacune mais ça pourrait durer des heures, avec toujours le même pouvoir d’enchantement.
C’est une musique parfaite pour entrer dans le sommeil : l’ambiance créé est vaporeuse, ne repose sur quasiment rien, hormis des effets de reverb de guitares, toujours merveilleuses et cajoleuses. Immensément feutrée, on s’y laisse couler facilement, puisque du reste il n’y a presque pas de batterie, pas de riffs de guitares, pas de lignes mélodiques complexes, pas de saute d’humeur ou de rythme enlevé. C’est paradoxal pour de la musique, sensée réveiller les sens, les mettre en alerte, mais ici, c’est l’inverse, les morceaux ambient signé Windy & Carl endorment.
Les guitares glisseront, sublimées par des échos, pour de longues traînées d’étoiles, des saturations à n’en plus finir, jusqu’à immobiliser pour l’infini ce tableau merveilleux, reposant et léthargique, qui se pâme de manière répétitive, sans modification aucune. On peut prendre le morceau à la première minute, en son milieu ou vers la fin, on a l’impression que c’est toujours la même chose !
L’écriture semble minimaliste : un même sample étiré sur une dizaine de minutes, et pourtant la musique de Windy & Carl est d’une richesse absolue : derrière ces chants vaporeux, doux et évanescent, ces drones féeriques, et ces saturations cotonneuses, se révèlent des notes mélodieuses complètement perdues et hagards, des clochettes qui scintillent ou des riffs tels qu’on les entendrait si on nageait dans les abysses des océans.
Windy & Carl représente l'étendue. Et tente de concilier deux choses a priori incompatible : le nombre fini de neurones dans un cerveau et le prolongement vers l’immensité. Mais à force de dépeindre toujours ces mêmes ambiances magnifiques, avec une lenteur et une insistance stupéfiante, on se prend à vagabonder, à se perdre dans les méandres de la somnolence et à ainsi faire baisser nombres de barrières pour finalement voir son esprit totalement apaisé.

Aucun commentaire: