28 octobre 2008

Fiche artiste de Seely



Seely

Ce groupe originaire d’Atlanta est la première signature américaine du label Too Pure. Ce rapprochement est venu lorsque le label londonien cherchait à étendre ses contacts en Amérique, notamment pour trouver des partenaires de diffusion. Après avoir placé Stereolab et Th' Faith Healers chez Elektra ainsi que Moonshake chez Matador à la suite d’un concert à New-York qui fut complet, Paul Cox, co-fondateur de Too Pure, demande alors à Nick West de s’établir à Los Angeles.
C’est lui qui récupéra des démos du groupe, envoyés d’abord à Londres et qui furent un premier temps rejetées. Il leur propose alors de faire d’abord un premier album au sein d’un label local à Atlanta.
« Parantha See » sort en 1994 sur Southern Music. La formation, essentiellement rassemblée autour du duo Steven Satterfield et Lori Scacco, en envoit une copie à Nick. Ce dernier, enchanté, transmet à Paul Cox, qui juge alors que partir pour les rencontrer pouvait valoir le coup. Le contact se passe bien, le groupe étant motivé. Désireux de les aider à grandir et à se développer, il leur propose de rééditer leur premier album, qui sortira en 1996, sous le nom de « Julie Only ». Cet album sera particulièrement remarqué pour évoquer à la fois Pram ou My Bloody Valentine, mais notamment pour la présence de John McEntire, du groupe Tortoise, à la production. Le groupe part ensuite en tournée, notamment avec Trans Am ou Gus Gus, puis sort un deuxième album l’année suivante, « Seconds », avant de quitter Too Pure.
Peu à peu, Seely dérive vers l’electro, un peu à la manière de Hood ou Laïka, ce qui s’en ressentira avec leur dernier album, « Winter Birds », paru en 2000 sur Koch Records.
La formation se sépare tout de suite après.

Discographie :

- Julie Only

- Seconds

Aucun commentaire: