14 novembre 2007

Fiche artiste de Planète Zen


Planète Zen

Le 22 janvier 1992, Bernard Lenoir choisit de diffuser sur les ondes de France Inter le single « Charlie The Spaceriver » et s’écrie alors : « C’est le meilleur groupe du monde ! ».
Evidemment il serait un peu trop facile de réduire le groupe à cette seule phrase, mais aujourd’hui tout le monde a oublié Planète Zen et il ne reste que le souvenir de l’euphorie de Lenoir pour ce trio sympathique mais qui ne rencontra qu’un maigre succès, à une époque où la France n’avait de yeux que pour le rock torturé et violent de Noir Désir.
Deux EP et deux albums seulement au cours des années 90 pour une musique pop digne d’intérêt mais qui n’en suscita que trop peu. Le trio composé de Muriel Bonfils (chant), Stephan Haeri (guitare) et Christophe Chiabba (basse) a été un des premiers à pratiquer du rock shoegaze en France, et ce dès 1990, avant d'ajouter quelques expérimentations à sa pop, notamment du côté électronique. Mais cela ne suffit pas et le groupe du se séparer.

On retiendra cependant leur premier album, sorte de mélange pop-punk-shoegaze-indie, The Primitives rencontrant My Bloody Valentine, qui sera publié par Single KO, le label parisien. Il permit au groupe d'acquérir une certaine notoriété dans le milieu des fanzines. Malheureusement, il fut très mal accueillis par la presse intellectuelle, du style Télérama ou Les Inrockuptibles.
Hélas, les déboires ne s'arrêtent pas là puisque le label Single KO du mettre la clé sous la porte.Suit alors une période trouble, de nouvelles chansons resteront dans les cartons, et le groupe se murera dans le silence, ponctué de rares concerts comme à la Route du Rock en 1993.
C’est finalement en 1995, avec Pascal Vaillant (batteur et ex-Turbidine) mais sans Christophe Chiappa, parti à l’Armée, que le groupe ressort de l’ombre. Le maxi Tous les jours de Mars sort en édition limitée sur Garage Records. On y notera les premiers textes en français et la participation de Valérie Leuillot du groupe Autour de Lucie, qui marquera le début de leur amitié.
Encouragé et aidé par le groupe Tango, Planète Zen signera sur le label XIII Bis Records, qui leur réclamera un album. Leur amis de Autour de Lucie viennent leur prêter main forte et l’album est enregistré en 15 jours seulement par Frédérique Kirster au studio garage. Terr… sort le 20 mai 1996 avec un nouveau son : l’électronique prend la place de l’acoustique. Il sera mieux accueilli mais comme tout groupe français indépendant, les ventes n'atteindront jamais un niveau correct, condamnant le groupe...

1 commentaire:

jmix31 a dit…

Merci pour cette excellente biographie de l'un de mes groupes cultes, qui hélas n'a jamais pu dépasser ce statut !

Jmix