10 février 2009

Boyfriend : Hairy Banjo


Hairy Banjo de Boyfriend

Sortie : 1993
Produit par Paul Chisholm
Label : Creation


Au concours de la pop-song parfaite, nul doute que Boyfriend postulerait en bonne place tant les efforts convergent en ce sens, et uniquement en ce sens. Sans prise de tête, ni chichi, le groupe va au plus simple, et ça marche.
Car, avant tout, le rock est une affaire de gamins entêtés, impatients, prêts à se ruer sur les instruments pour signer LA chanson qui tue, celle qui emballera les filles.
Le résultat sonne assez lourd, les guitares étant souvent saturées, comme si le groupe avait oublié de régler leurs amplis. C’est basique, naïf par moment, parfois approximatif, par exemple dans les chants, très adolescent, souvent enlevé, un peu en vrac, mais on se prend tout de même au jeu. Parfois on frôle même la pop-song parfaite : « Hey Big Star », « Guitarist Nipple », et sa voix soufflée, le solo hyper noisy de « Don’t Even Try », excellente chanson enivrante, ou bien « Girl On My Mind », superbe ballade sous saturation.
C’est avant tout la fraîcheur qui marque sur cet album. Certes, on est loin d’une écriture complexe et raffiné mais ça a le mérite d’être direct, innocent et énergique. Comme un bon vieux Teenage Fanclub, en somme.
Entre naïveté assumée et exubérance ébouriffante, Boyfriend se fait le porte-parole de tous les groupes jouant avant tout pour se faire plaisir, sans chercher à dépasser un statut qui n'est pas le leur.

Aucun commentaire: