21 mars 2012

Passing Clouds : Protect your baby ears EP


Protect your baby ears EP de Passing Clouds

Sortie : 1991
Produit par Grant Madden
Label : Bite Black!


Tout est dans le titre. Grant Madden, le leader du groupe, avouera plus tard : « L’idée m’est venu lorsque j’assistais au concert du groupe Anastasia Screamed, en première partie des Trowing Muses, qui jouaient vraiment fort. Il y avait ce jeune couple devant moi et j’imaginais que c’était ce que l’un pouvait dire à l’autre. »
Alors que l'Angleterre était gagné par l'hédonisme insouciant de Madchester, subsistait Passing Clouds, groupe complètement à part, limite hors jeux, à force de vouloir prolonger envers et contre tous une certaine idée de la pop, bouffie, crispante et noisy, dans le plus strict prolongement de Ride et My Bloody Valentine, mais aussi des groupes de la scène de Norwich comme The Suncharms ou Cherry Forever (et là, c'est plus obscur).
Un style donc anti-dance, anti-parties, voire même anti-rock n’roll finalement. Et pourtant que de bruits ! Flirtant avec ce que la pop peut avoir de plus rêche, les chansons de Passing Clouds cisèlent leurs mélodies pour atteindre un ouragan dévastateur et maniéré sans pareil. En quatre titres parcourus de guitares saturées, il ne s'agit pourtant pas de tomber dans une surenchère, tout reste très léger, le groupe fait la démonstration qu'il était encore possible à l'époque de sortir des trésors de pop, un peu brouillon certes, un peu frénétique aussi. Traversé d'éclairs inaudibles, ce recueil est explosif, fait rêver de par le sublime de ses compositions et accompagne tout élan exalté qui se voudra insouciant et juvénile.
Cet EP, sorti uniquement en vinyle et jamais réédité jusqu’à présent, symbolise à merveille la prise d’assaut de ce groupe. Le but ne sera clairement pas de satisfaire les attentes du public, de provoquer un show artificiel et hypocrite, mais de proposer le son le plus lourd possible, et puis tant pis pour les oreilles !

Aucun commentaire: