29 août 2010

Clouds : Octopus


Octopus de Clouds

Sortie : 1992
Produit par Paul Kosky
Label : Red Eye

Prié par son label d’attendre d’avoir plus de chansons pour sortir un deuxième opus, le groupe australien n’en fait qu’à sa tête, et décide tout de même de publier un mini-album, histoire de faire patienter les fans. Et on ne saurait leur reprocher cette initiative pied-de-nez !
Car cette parution permet de renouer avec le style simple et rafraîchissant de Clouds, avec cet allant forcené et délibérément pop (« See you’re leaving »), ces guitares molles et glissantes sur fond de tempo ralenti et merveilleusement féerique (le miracle roucoulant de « Maryanne », petit bijou langoureux), ce son acoustique presque folk (« Apollo »), ce tourbillon électrique (« Loud ») ou encore ce beat limite groovy (« 3 Minutes »).
Le groupe ne se prend pas au sérieux, joue dans le rouge, se fait plaisir et signe des mélodies agréables à la pelle et de superbes harmonies vocales. Ça transpire l’insouciance. Il faut prendre cela comme ça vient. Après tout, ça ne coûte pas beaucoup d’effort de se laisser tenter : c’est coloré, c’est lumineux et c’est rempli d’énergie communicative.
Occasion de constater surtout que ce qui tient le groupe à bout de bras, ce sont avant tout les voix extraordinaires de Jodie et Patricia, acidulées et suaves à la fois.

Aucun commentaire: