18 août 2010

8 Storey Window : S/T


8 Storey Window

Sortie : 1994
Produit par Terry Bickers
Label : Ultimate

Sans savoir, on pourrait prendre 8 Storey Window pour un groupe américain. Franchement, un titre comme « I will » (au passage, quel tube en puissance !), celui qui ouvre cet unique album, peut largement induire en erreur avec sa guitare sèche, son refrain forcené, sa petite coupure adoucie et son tempo syncopé qui s’énerve et qui ne nous lâche plus.
On sent clairement l’influence outre-atlantique, et notamment celle des groupes grunge de Seattle (et oui !). Les guitares sont lourdes, le chant, souvent dédoublé, la plupart du temps mordant, la basse en avant (« Screaming waterfalls », le riff superbe de « Already Gone » ou « What you like », pourtant démarré comme une ballade à la guitare sèche, mais terminé de façon heavy), à tel point qu’on se demande comment ce groupe a pu passer inaperçu !
Mais 8 Storey Window, c’est bien plus que ça, c’est aussi des mélodies réussies et légèrement aériennes, qui se rapprochent par moment du shoegaze, celui de Catherine Wheel notamment. Exemples avec « I tought you told me everything », sept minutes de musique alanguie et planante où Conklin chante maladroitement (ce n’est pas un grand chanteur) de manière doucereuse et évasive, avant que les guitares lourdes ne viennent renforcer le morceau, ou encore « Next to nothing », magnifique ballade avec guitares sèches et violons.
Bien souvent les guitares sont magiques, le chant oscille entre langueur légère et sens de l’accroche, et le ton lourd et chargé, ce qui donne lieu à des propos obscurcis, de manière subtile, comme sur « Close to the sky », au tempo plus lent mais plus pesant, cachant des passages aériens.
Un album qui a réussit parfaitement à capter l’air de son temps. A écouter si on veut se rappeler la musique de l’époque.

Aucun commentaire: