24 avril 2009

Fiche artiste de Buddha on the Moon

Buddha on the Moon

Le nom du groupe vient d’un film de science-fiction que JJ Heldman avait vu l’été de 1992. Il servit à donner un titre à un enregistrement de quatre chansons fait à la maison.
Le groupe, lui, commença à réellement prendre forme l’année suivante avec JJ Heldman à la basse mais aussi Tracy Barnwell à la guitare et au chant et Ron Rushing (remplacé brièvement par Jason Carriera) à la batterie, tous rassemblés autour de HK Kahng.
En réalité, c’est lui l’homme derrière ce projet : dès 1993, il sortira des singles sur son propre label Farrago, avant de faire paraître le single « Broke », suivi du maxi « Translucence » en 1994. Le style commence à prendre forme, entre la lenteur et la douceur des groupes twee-pop et l’expérimentation du space-rock.
Après d’autres singles, des remix et une collaboration avec Warren Derefer (du groupe His Name is Alive), le texan HK Hahng sort enfin son premier album en 1997, « Stratospheric », aussitôt suivi d’un deuxième « The Last Autumns Day », l’année suivante. On notera également une superbe reprise d’une chanson des Magnetic Fields.
Ensuite, HK Kahng mettra entre parenthèse son projet pour se consacrer à d’autres aventures, notamment ceux avec sa femme (rencontrée alors qu’elle était animatrice radio et qu’elle l’avait invité à jouer dans son émission) Nancy, sous le nom de Imaginary Friends. Depuis le travail dans le monde de la musique s’est émoussé et maintenant HK Kahng ne ressent plus le besoins de réécrire des chansons sous le nom de Buddha on the Moon.

Aucun commentaire: